Question N° 1298 au Ministère de l’éducation nationale

Question écrite à l'assembée nationale de M. le député Jean-Charles Larsonneur

M. Jean-Charles Larsonneur attire l’attention de M. le ministre de l’éducation nationale sur la situation des auxiliaires de vie scolaire (AVS) en contrat aidé n’ayant pas acquis l’ancienneté suffisante pour prétendre au statut d’accompagnant d’élèves en situation de handicap (AESH).

Dans le cadre de la professionnalisation des auxiliaires de vie scolaire, il est demandé aux AVS recrutés sous contrat aidé candidats à un poste d’AESH vingt-quatre mois d’ancienneté.

Or les notifications de la maison départementale des personnes handicapées (MDPH) intervenant souvent après la rentrée, les contrats débutent dans le courant du mois de septembre et la date anniversaire des deux ans est postérieure à la rentrée.

Pour éviter aux enfants de changer d’AVS quelques jours après la rentrée, certains contrats sont interrompus après seulement vingt-trois mois, ne permettant pas aux personnes de poursuivre dans une fonction pour laquelle elles ont acquis des compétences. Considérant cette situation comme préjudiciable pour l’apprentissage des enfants et le parcours professionnel des encadrants, il souhaite donc connaître la position du Gouvernement sur cet état de fait.