top of page

Examen du projet de LPM pour les années 2024 - 2030 : 3ème jour

Troisième jour de l'examen en séance publique du projet de Loi de Programmation Militaire pour les années 2024-2030.


Des enjeux essentiels pour notre territoire.


Aujourd'hui, la Défense en Finistère, c'est :


▫️ 17 000 effectifs du ministère des armées soit 40 000 personnes en comptant leur famille

▫️ 7074 emplois directs

▫️ 12 800 emplois induits, dans les services et les petits commerces de proximité

▫️ 435 entreprises et fournisseurs directs du Ministère

▫️ 118 millions d'euros payés directement aux entreprises du département par le Ministère des armées

▫️ des implantations dans tout le département : Brest, Crozon, Landivisiau, Lanveoc, Le Relecq Kerhuon, Loperhet

▫️ des fleurons de l'industrie française : Naval Group, Safran, Thalès

▫️ 274 000 euros d'aides de solidarité aux Anciens Combattants


La LPM que nous sommes en train de discuter prévoit pour notre département :


🔹️ 1551,67 millions d'investissements d'infrastructures dont 337 millions pour la rénovation ou la construction de logements

🔹️ 440 millions pour les achats par les unités militaires locales

🔹️ une masse salariale annuelle de 722 millions d'euros

🔹️ plus de 40 millions pour le Plan Famille 2

🔹️ un doublement du nombre de réservistes, avec une cible à 2300 en 2030

🔹️ l'assemblage par les Chantiers Piriou de 3 bâtiments de guerre de mines et 5 patrouilleurs

🔹️ la livraison de :


▪️ 2 frégates de défense et d'intervention (FDI)

▪️ 3 patrouilleurs hauturiers

▪️ 1 batiment de ravitaillement (BRF)

▪️ 3 bâtiments de guerre de mine (BGDM)

▪️ 1 bâtiment base de plongeurs démineurs

▪️2 capacités hydrographiques

▪️2 hélicoptères interarmées légers (HIL - Guépard)


Les discussions que nous menons actuellement, et dans lesquelles je suis totalement engagé, revêtent donc une importance particulière, pour la sécurité de notre pays bien sûr, mais aussi pour la vie économique de notre territoire.


Pour suivre l'ensemble de débats à l'Assemblée nationale, n'hésitez pas à cliquer ici.


Crédits photo de couverture @MarineNationale





Comments


bottom of page