Pour nous contacter :

Permanence parlementaire - 28 Boulevard Gambetta - 29200 Brest

Tél. : 02 29 63 86 68 - Courriel : jean-charles.larsonneur@assemblee-nationale.fr

Assemblée Nationale - 126 rue de l'Université - 75355 Paris 07 SP

Tél. : 01 40 63 74 05

  • Facebook - White Circle
  • Twitter - White Circle
  • LinkedIn - White Circle
LOGOCOUL.jpg

Immersion au CENZUB, centre d'entraînement aux actions en zone urbaine

Le 30 avril, jour de la commémoration de la bataille de Camerone au Mexique, Jean-Charles Larsonneur a participé à une mission immersion avec les légionnaires de la 13e DBLE au centre d'entraînement aux actions en zone urbaine (CENZUB) à Sissonne dans l’Aisne.


Le CENZUB fait partie du Commandement de l’entraînement et des écoles du combat interarmes (COME2CIA), qui garantit une cohérence de l’entraînement global des unités de l’armée de Terre et leur permet de se consacrer à la préparation opérationnelle dans les meilleures conditions, à l’occasion de créneaux planifiés et préservés de toute autre contrainte.


Créé le 1er juillet 2018 avec comme objectif premier de développer les synergies entre la formation et l’entraînement, il a pour missions de :

  • développer la formation au combat interarmes, tout en assurant sa cohérence

  • programmer et conduire la préparation opérationnelle interarmes dans les centres et espaces d’entraînement

  • contribuer aux travaux doctrinaux dans la perspective de SCORPION (effort sur les documents d’emploi de niveau sous groupement tactique interarmes SGTIA et GTIA) / - contribuer aux expérimentations, à la formation et à l’appropriation de SCORPION par les unités des forces terrestres.


Le Centre d’Entraînement aux Actions en Zone Urbaine (CENZUB) a ouvert ses portes aux premières unités le 11 septembre 2006 à SISSONNE dans l’Aisne. Sa vocation consiste à préparer les soldats de l’armée de Terre aux opérations en ville. Etendu sur près de 6 000 hectares, le camp s’appuie sur trois zones de combat :

  • la ville de JEOFFRECOURT construite entre 2008 et 2012 – représentant l’équivalent d’une commune de 5 000 habitants avec ses commerces de centre-ville, lieux de culte, rues, et zone pavillonnaire ;

  • un complexe de tir en zone urbaine unique au monde ;

  • le village de BEAUSEJOUR, constitué d'une soixantaine de maisons, toutes différentes, avec un hameau défensif installé pour enseigner les différentes techniques de « durcissement » d'un bâtiment, un camping et un bidonville.