top of page

Journée de l'Indépendance de l'Ukraine


32 ans après la libération du joug soviétique, nous célébrions ce 24 août l’indépendance ukrainienne 🇺🇦 place de la Liberté 🗽🇫🇷


Fête nationale de joie, de danses et d’allégresse, pensées ardentes et douloureuses pour les conjoints au front, les familles séparées, les civils massacrés, les dizaines de milliers de valeureux combattants morts au champ d’honneur pour la liberté de leur pays et l’intégrité du continent européen. 🇪🇺


Depuis 2014, l’Ukraine est en guerre. Depuis février 2022, c’est la guerre totale, mobilisant l’intégralité de la Nation, l’avant et l’arrière, les femmes et les hommes, l’ensemble des générations.


L’Ukraine est le bouclier et l’honneur de l’Europe.


Le devoir de l’Occident est d’offrir toute la profondeur stratégique et la puissance industrielle dont il est capable. Tout le reste est lâcheté et bêtise, faute morale et erreur géostratégique majeure, qui nous conduit à un funeste avenir, dans la sombre lignée de Munich et des Sudètes.


La dictature de Moscou doit être défaite militairement et l’intégrité territoriale de l’Ukraine 🇺🇦 restaurée dans ses frontières de 1991.


L’Ukraine doit entrer dans l’UE 🇪🇺 et dans l’OTAN .


Le régime de Poutine doit être vaincu. Point.


C’est la condition première pour que les crimes de guerre de l’agresseur puissent être jugés, et l’intention génocidaire du régime définitivement condamnée.


On ne soucie pas de l‘humeur des dictateurs, on ne préoccupe pas qu’ils soient « humiliés » ou non.


On ne négocie pas avec des autocrates qui répètent depuis 20 ans que les démocraties occidentales sont des régimes dégénérés.


On ne discute pas, sans l’avoir acculé et vaincu, avec un homme qui vilipende la liberté politique, religieuse et sexuelle des individus, et qui désormais menace la survie de tout un peuple, qu’il veut asservir ou réduire à néant.


Il y a quelques mois, devant le Gouvernement et l’ensemble des chefs des formations politiques à l’Assemblée nationale et au Sénat , j’ai demandé en des termes très clairs et très simples des milliers de chars, des centaines d’avions, des millions de munitions de tous calibres pour percer et vaincre sans délai.


Notre réponse collective est positive mais pas à la hauteur de l’enjeu. Les États-Unis d’Amérique 🇺🇸 doivent sortir de l’ambiguïté. Chaque heure perdue coûte des vies et offre quelques options imméritées au camp de l’abjection.


Parce que nous sommes Brestois, Bretons, Français, Européens et citoyens du Monde, nous sommes Ukrainiens.


Bravo aux bénévoles des associations, qui, comme l’Association Iroise-Ukraine, contribuent à faire de la

Bretagne une terre de vivre-ensemble. Le tragique appelle toujours plus de fraternité, d’humanité et de solidarité.


À la fin, la liberté triomphe toujours. #SlavaUkraini ! 🇺🇦🇺🇦🇺🇦

Comentários


bottom of page