top of page

"On peut prétendre à un "choc de sécurité". Il faut que la peur change de camp ! (...) Mais sans moyens humains suffisants, cela ne fonctionnera pas. Les obtenir, c’est mon combat !"

Retrouvez ici mon courrier au Ministre de l'Intérieur sur la situation des effectifs des forces de l'ordre à Brest et dans sa métropole.








Bình luận


bottom of page