Pour nous contacter :

Permanence parlementaire - 28 Boulevard Gambetta - 29200 Brest

Tél. : 02 29 63 86 68 - Courriel : jean-charles.larsonneur@assemblee-nationale.fr

Assemblée Nationale - 126 rue de l'Université - 75355 Paris 07 SP

Tél. : 01 40 63 74 05

  • Facebook - White Circle
  • Twitter - White Circle
  • LinkedIn - White Circle
LOGOCOUL.jpg

Jean-Charles Larsonneur en immersion à bord d'un SNLE de la Marine nationale

Au début du mois de janvier, Jean-Charles Larsonneur a eu l’honneur d’être invité à bord de l’un de nos quatre sous-marins lanceurs d’engins. (SNLE). Peu de parlementaires ont eu la chance de vivre cette expérience hors du commun, au plus près des hommes et des femmes qui font vivre la composante océanique de notre dissuasion nucléaire.

Le 11 octobre 2018, nous célébrions la 500ème patrouille d’un SNLE. Avec la ministre des armées Florence Parly, nous rendions hommage aux marins, aux ingénieurs, aux personnels civils qui sont à l’œuvre depuis 1972 sur l’Île Longue pour assurer la crédibilité et la continuité de notre dissuasion.


En tant que vecteurs de la composante océanique, les SNLE constituent l’un des principaux éléments de notre dissuasion, clé de voûte de notre sécurité collective et de la garantie de nos intérêts vitaux, dans un monde de plus en plus incertain et dangereux. Durant les prochaines années, nous moderniserons cet outil pour en assurer la sécurité, la fiabilité et la crédibilité. La place de l’Ile Longue, en tant que « temple de la dissuasion », sera confortée.


Les sous-marins constituent les équipements les plus complexes au sein de nos forces. C’est à la fois un sous-marin, une installation de lancement d’armes tactiques ou de missiles de croisière et une centrale nucléaire.

Mais ce sont surtout des hommes et, depuis récemment, des femmes, animés par un esprit d’équipage et une haute conscience de leur mission.

En allant à leur rencontre, j’ai pu mesurer leur talent, leur professionnalisme et leur passion pour leur métier. Je remercie chaleureusement l’équipage « rouge », pour son accueil et sa disponibilité.

Un temps d’échanges avec les officiers mariniers et les officiers du bord a permis d’aborder les missions de la Commission de la Défense et des Forces armées de l’Assemblée nationale (actualité législative et programmation militaire, contrôle et évaluation des politiques publiques) , mais aussi et surtout sur les enjeux liés aux carrières et aux familles des sous-mariniers : réforme des retraites, gestion des ressources humaines et des carrières sous l’angle de la formation, du recrutement et de la fidélisation, accompagnement des familles grâce au « plan famille », par exemple s’agissant des mutations, de la garde des enfants et de la simplification des démarches administratives pour des familles soumises à des contraintes singulières (embarquements sur de longues périodes, sans communication avec les familles restées à terre).

Et pour celles et ceux qui souhaiteraient approcher d’un peu plus près le monde fascinant des SNLE, je vous recommande le film d’Antonin Baudry (auteur de la BD « Quai d’Orsay ») « Le Chant du Loup », en partie tourné à Brest, qui sortira en salle le 20 février.